La nature sur l’île d’Usedom Usedom ostrov - Ráj na Baltském moři

+49 38375 244 244

 Usedom Tourismus GmbH

Ce n’est pas seulement son immense plage de fin sable blanc qui fait de cette île de la Baltique un lieu paradisiaque. L’Achterland (« arrière-pays »), avec ses romantiques paysages sauvages, ses baies calmes et ses coins cachés montre un tout autre visage aux amoureux de la nature et à ceux qui recherchent le calme. Que ce soit à pied, à vélo ou dans le cadre d’un tour guidé, y compris en automne et en hiver, la nature de l’île a des paysages impressionnants à offrir.

Les vastes étendues vertes, les longues plages de sable, les berges escarpées et les vastes paysages de dunes font tout naturellement partie de l’île d’Usedom. Le parc naturel du même nom s’étend sur 59.000 hectares et abrite des forêts, des prairies, des champs, des marais, des landes et bien entendu des eaux. Ces lacs et cette mer, l’Achterland (« arrière-pays ») et le petit fleuve de la Peene sont un paradis pour les amoureux de la nature et les touristes actifs. Sur Usedom, il y a des biotopes restés dans leur état naturel tels que des dunes, des marais, de grandes étendues d’eau, des prés secs mais aussi de vastes forêts de hêtres, de chênes et de pins tordus. Les facettes de l’île sont aussi variées que leur flore et leur faune, qui sont ici dans leur élément.

Rencontres volantes au bord du chemin. Usedom compte parmi les zones les plus riches en oiseaux d’Allemagne. On a pu y observer plus de 280 espèces en tout. Au moins onze espèces de rapaces nidifient régulièrement dans le parc naturel, dont 16 couples de pygargues, l’animal qui orne nos armoiries et qui a fait la réputation de l’île. La cigogne blanche, la grue cendrée et le héron cendré sont des espèces caractéristiques. Notamment pendant la migration des oiseaux, l’île devient le lieu de passage de dizaines de milliers d’oies, de canards et de bécasses, qui suivent le littoral et la vallée glaciaire d’origine de l’Oder.

Observer des espèces animales inhabituelles. La loutre a encore une présence sûre à Usedom. Et le castor aussi s’est à nouveau installé en de nombreux endroits de l’île. Citons la présence d’espèces rares telles que les coronelles et les sonneurs à ventre de feu. Les amis des animaux trouveront une petite perle dans la réserve naturelle du lac de Wocknin à proximité du camping d’Ückeritz. Il est en effet possible d’observer et de photographier parfois ici la cistude sur ses rives. Cet animal vit dans des eaux dormantes ou à lent cours, sur les zones de rives de lacs intérieurs, dans des étangs, des fossés et les bras de cours d’eau. Peu d’exemplaires vivent encore en Allemagne. Certains d’entre eux au lac de Wocknin, car la cistude trouve, dans l’isolement et le caractère authentiquement naturel de ce lieu, des conditions idéales pour sa reproduction.
Vous pouvez partir à la découverte du côté naturel d’Usedom en participant à des randonnées guidées ou bien à des tours de découverte à vélo. On trouve même avec un peu de chance de l’ambre, cet or de la Mer Baltique, sur les plages d’Usedom, notamment après les nuits de tempête.

Zurück zur letzten Seite
Nach oben scrollen
© 2016 - Usedom Tourismus GmbH - usedom.de
<